Une belle peau à la rentrée : Comment éviter “l’effet rebond” ?

Par Agathe Thine, Journaliste santé & bien-être

Acné, taches brunes, dessèchement… À la rentrée, gare à “l’effet rebond” ! Car, on le sait, le soleil n’est pas le meilleur ami de notre peau, dont il faut prendre particulièrement soin après s’être exposé pendant l’été ! Heureusement, il existe des solutions naturelles pour prendre soin de sa peau, quel que soit son âge ou son phototype !

Bien souvent, la période estivale semble bénéfique aux peaux ayant tendance aux imperfections. Le soleil, qui assèche les peaux grasses et procure un teint hâlé, y est certainement pour quelque chose ! Mais à la rentrée, gare à l’effet rebond !
Il est en effet courant de subir un retour en force des imperfections une fois l’exposition au soleil terminée.
Mais les peaux acnéiques ne sont pas les seules à souffrir de l’effet “rentrée” : le soleil n’est pas non plus l’ami des peaux sèches et/ou sensibles. Au retour de vacances, elles peuvent sembler assoiffées, peler, paraître plus ridées voire subir l’apparition de taches brunes…
Heureusement, il existe des solutions naturelles efficaces pour lutter contre cet “effet rebond” à la rentrée.

Peau et soleil : de faux amis ?

Les rayons ultraviolets (UVA et UVB) sont principalement en cause dans les effets négatifs du soleil sur la peau.
Les UVA vont agir en profondeur, au niveau du derme et de l’épiderme. Ils sont en cause dans le vieillissement prématuré de la peau, l’apparition de rides et de taches pigmentaires. Les UVB quant à eux, pénètrent moins profondément, mais ils sont responsables des coups de soleil, cloques et brûlures et, à terme, des cancers de la peau.

Les effets principaux négatifs du soleil sur la peau

  • L’acné. Lors d’une exposition prolongée, l’épiderme s’épaissit afin de se protéger pour mieux arrêter les rayons ultraviolets (UV). Bien que cet épaississement ne soit pas visible à l’œil nu, il provoque un stress oxydatif et peut être responsable de grosses poussées d’acné au retour de vacances, à l’arrêt de l’exposition au soleil.
  • Le vieillissement cutané. A plus long terme, une exposition régulière et sans protection peut favoriser le dessèchement cutané et accélérer le vieillissement de la peau et notamment l’apparition des rides, mais aussi de taches pigmentées ou de microkystes.
  • Les cancers de la peau. Les mélanomes et cancers cutanés apparaissent souvent aux endroits ayant subi des coups de soleil ou sur les zones exposées du corps comme le visage ou le décolleté.

Pour protéger sa peau des effets du soleil, sur le court et le long terme, il est indispensable de se protéger en appliquant une crème solaire à indice adapté à votre phototype et d’éviter de sortir aux heures où l’index UV est le plus élevé (entre 12h et 16h).

Les effets bénéfiques du soleil

Le soleil a aussi des effets bénéfiques sur notre corps ! Principalement, car il permet, grâce au rayons UVB, la synthèse de la vitamine D sous la peau, essentielle au bon fonctionnement de notre organisme.

Les différents phototypes

Tous les individus ne sont pas égaux devant le soleil. En effet, la couleur de la peau varie en fonction de la présence de mélanine, des pigments colorés qui absorbent les UV. En fonction de sa couleur, la peau sera donc plus ou moins réactive aux rayons UV. Déterminer son phototype permet de mesurer le risque encouru par des expositions prolongées au soleil (coup de soleil, vieillissement prématuré, apparition de taches…).

Les phototypes sont classés selon 6 types :

Type 1 : peau très claire, taches de rousseur, cheveux roux ou blonds. Peau très sensible au soleil, attrape quasi systématiquement des coups de soleil et ne bronze pas.
Type 2 : peau très claire, yeux clairs, cheveux blonds ou châtains. Peau sensible au soleil, attrape facilement des coups de soleil, bronze très peu.
Type 3 : peau claire, yeux clairs ou foncés, cheveux châtains, bruns. Coups de soleil occasionnels, peau qui bronze graduellement. C’est le phototype le plus fréquent en France.
Type 4 : peau mate, yeux foncés, cheveux bruns à noirs. La peau bronze facilement, les coups de soleil sont rares.
Type 5 : peau très mate, yeux foncés, cheveux noirs. La peau bronze facilement et rapidement. Les coups de soleil sont rares
Type 6 : peau noire, yeux noirs, cheveux noirs. La peau bronze très facilement, les coups de soleil sont possibles mais exceptionnels.

Comment prendre soin de sa peau après l’été ?

Au retour de vacances, après une exposition au soleil, il est important de prendre soin de sa peau, pour le court, comme le long terme.
Si du côté des plantes et des huiles essentielles, le traitement sera différent selon les problématiques, il existe des solutions “tout-en-un” qui conviendront à toutes les peaux, quelles que soient leurs problématiques, leur âge ou leur phototype.

L’huile de krill, pour toutes les problématiques de peau

L’huile de krill est issue de petits crustacés que l’on trouve dans les mers froides. Riche en oméga 3 et 6, elle est connue pour prévenir les troubles cardiaques et métaboliques. Si l’on connaît moins son rôle sur la peau, il mérite tout de même de s’y attarder, car grace a sa teneur en astaxanthine, un puissant antioxydant, l’huile de krill a une action anti-inflammatoire idéale contre les poussées d’acné. Elle participe également à la prévention des taches pigmentaires : en favorisant la régénération des cellules, elle accélère la réparation des tissus. Enfin, l’huile de krill est aussi une merveilleuse anti-rides, grâce à sa teneur en acides gras essentiels – notamment oméga 3 – elle stimule la production d’élastine et aide au ralentissement du vieillissement cutané.

Cette huile peut également être prise en prévention d’une exposition au soleil : son action anti-oxydante va protéger la peau des rayons du soleil.

Le Pycnogenol®, un tout-en-un cutané

Le Pycnogenol® est issu d’un extrait de pin maritime. Super antioxydant, il stimule la production de collagène qui agit sur la fermeté et l’élasticité de la peau et d’acide hyaluronique qui en assure l’hydratation.

Grâce à sa richesse en antioxydants, le Pycnogenol® a également un effet préventif contre le photo-vieillissement et les coups de soleil.

Quelles plantes pour une belle peau ?

Il existe plusieurs plantes efficaces contre les problèmes de peau. L’utilisation et la posologie sera différente selon la plante utilisée et le type de problématique.
D’une façon générale, les plantes drainantes (thé vert, reine des prés, ortie…) seront bénéfiques, aussi bien contre le vieillissement que pour traiter les petits soucis comme l’acné ou encore l’eczéma. En effet, tout comme le foie, les poumons, les reins ou encore les intestins, la peau est un organe émonctoire. Elle permet l’élimination des déchets par la sueur et le sébum. Associées aux traitements naturels, une activité sportive régulière, une séance de sauna de temps en temps peut également aider à garder une peau saine.

  • Contre l’acné. Grâce à son action détoxifiante, anti-oxydante et anti-inflammatoire, la bardane est LA plante à utiliser contre les poussées d’acné liées à “l’effet rebond” post exposition au soleil. On en trouve facilement sous forme de capsules de poudre de racine séchée. Prendre 1g/jour, pendant 1 mois minimum. Les racines de bardane se consomment également en décoction. Faire bouillir 3g de racines séchées dans 250 ml d’eau pendant au moins 5 minutes avant de filtrer. A consommer 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes. Le liquide ainsi obtenu peut aussi être utilisé par voie externe, directement sur les lésions, à l’aide d’un coton-tige.
    La pensée sauvage est une plante drainante et anti-inflammatoire, très efficace contre l’acné. Elle purifie la peau et limite l’excès de sébum.

Elle s’utilise sous forme de complément alimentaire ou d’infusion, à raison de 2 cuillères à café de plante séchée pour 250 ml d’eau. Laisser infuser et boire 2 fois par jour pendant 10 jours.

  • Pour tous les problèmes de peau : l’aloe vera. Connue pour traiter les lésions et inflammations de la peau, l’aloé vera est aussi efficace pour hydrater la peau au quotidien et prévenir le vieillissement. C’est le gel de l’aloe vera qui est utilisé – par voie externe – pour agir sur les problèmes de peau. En cas de coups de soleil, il apaise instantanément et aide à la cicatrisation.
    En cas d’acné, appliquer sur les lésions 2 fois par jour. Pour hydrater le visage, remplacer votre crème de jour par l’application de gel d’aloe.
    Attention le gel d’aloe vera peut contenir des traces de latex, une substance allergisante. Avant de l’utiliser sur la peau, faites un test en appliquant une petite quantité derrière l’oreille, 24h avant utilisation.
  • Contre l’inflammation. La camomille matricaire est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes. Si elle est efficace, en interne, sur les inflammations gastriques et les ballonnements, il sera préférable de l’utiliser par voie externe sur les lésions cutanées. Préparez une tisane avec 3 cuillères à café de fleurs de matricaire pour 250 ml d’eau. Laissez ensuite refroidir cette préparation avant d’appliquer sur les boutons d’acné ou sur les zones de la peau abîmée par le soleil (peau sèche, coup de soleil, tache brune…).

Les huiles essentielles bonnes pour la peau

Cicatrisantes, anti-inflammatoires, purifiantes… Certaines huiles essentielles sont très efficaces sur les problèmes de peau. Quel que soit le problème à régler, elles sont le plus souvent à utiliser mélangées à un peu d’aloe vera ou d’huile végétale non comédogène comme l’huile de noisette ou de jojoba :

  • Contre l’acné : l’huile essentielle de tea-tree. Cette huile essentielle antibactérienne et anti-inflammatoire est très efficace contre les boutons d’acné. Elle peut être utilisée pure directement sur les lésions jusqu’à disparition, ou mélangée à un peu d’aloé vera (2 gouttes dans l’équivalent d’une cuillère à soupe) en soin purifiant (éviter le contour des yeux).
  • Contre les coups de soleil : l’huile essentielle de lavande aspic. Grâce à ses vertus réparatrices et apaisantes, l’huile essentielle de lavande aspic est la référence pour soulager les coups de soleil. A utiliser à raison de 3 gouttes dans l’équivalent d’une cuillère à soupe de gel d’aloé vera, 2 fois par jour jusqu’à apaisement des symptômes.
  • Contre les rides : l’huile essentielle de géranium rosat a des propriétés réparatrices. Appliquer 1 à 2 gouttes mélangées à une cuillère à café d’huile végétale nourrissante (type argan, germe de blé, beurre de karité, avocat…) sur le visage, le cou et le décolleté en veillant à éviter le contour des yeux.
  • Contre les taches brunes : l’huile essentielle de carotte ou de céleri. Appliquer 1 goutte mélangée à une cuillère à café d’huile végétale (type germe de blé) sur les taches.
  • Multitâches : l’huile essentielle de lavande fine. Si vous ne devez avoir qu’une huile essentielle dans votre armoire à pharmacie, c’est bien celle de lavande fine (ou vraie) ! Antalgique, antifongique et cicatrisante, elle agit sur tous les soucis cutanés en stimulant la régénération de la peau. Vous pouvez l’utiliser pure, directement sur les lésions en cas d’acné. Pour soulager un coup de soleil, réparer la peau ou atténuer les taches, mélanger 2-3 gouttes d’huile essentielle à l’équivalent d’une cuillère à soupe d’aloé vera…

Vous souhaitez un conseil ou une information sur un complément alimentaire ?

Demandez l’avis d’un Expert Naturopathe Natésis Conseil GRATUIT

DEMANDER UN AVIS
Aller en haute de page