Recevez notre Newsletter
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Espace Professionnels de Santé
Vous êtes un professionnel de santé
(médecin généraliste, homéopathe, pharmacien, kinésithérapeute, praticien,...)

Cliquez-ici pour accéder au formulaire

Les avantages environnementaux de la Spiruline

Un espoir pour le futur... Sans faire de bruit, la révolution des aliments verts entre dans sa 3ème décennie sous le soleil écrasant du désert californien. C'est dans cet endroit désolé, loin de toute présence humaine, que la ferme Earthrise cultive en bassins de plein air un aliment vert incroyablement intéressant pour notre santé : il s'agit de la Spiruline, une algue microscopique apparue à la surface de la Terre il y a quelque 3,5 milliards d'années (l'univers quant à lui date de 13,82 milliards d'années...).


La Spiruline appartient à la classe des algues bleues (cyanophycées) qui contribuèrent à transformer l'atmosphère originelle de notre planète en produisant, grâce à la photosynthèse, l'oxygène nécessaire à l'évolution de toutes les autres formes de vie. La Spiruline est composée de 60% de protéines végétales et représente l'une des meilleures sources connues de b-carotène (antioxydant naturel). Elle est également très riche en Vitamine B12, en fer, en acides gras essentiels (acide g-linolénique). Il faut également signaler le formidable intérêt que représentent les phytonutriments de la Spiruline comme la chlorophylle ou encore la phycocyanine (pigment bleu). Earthrise est aujourd'hui la ferme Spiruline la plus connue dans le monde, mais aussi l'une des plus respectées en raison de son rôle de pionnier dans la culture de cette micro-algue, dès le début des années 80. La récolte de la Spiruline Earthrise se fait très rapidement pour éviter une déperdition des composés nutritionnels. En 15 minutes à peine, la Spiruline est récoltée à la surface des bassins, séchée et conditionnée dans des emballages hermétiques spécialement adaptés. Une approche très rigoureuse de la qualité garantit d'autre part le respect des normes réglementaires les plus strictes, en vigueur dans les pays occidentaux (USA, UE, Japon).



Les coûts environnementaux cachés de la nourriture conventionnelle

Nous sommes de plus en plus conscients que l'agriculture classique détruit les ressources naturelles. Beaucoup de coûts de production sont "externalisés", en ce sens qu'ils ne sont pas à la charge de producteur et le paiement de la charge reporté aux générations futures. Les principaux coûts cachés sont l'épuisement de l'eau douce, celui des couches supérieures des sols fertiles ou la disparition des forêts. D'autres coûts ignorés viennent de la pollution générée par les pesticides, herbicides ou autres toxines. Enfin, on peut aussi souligner, sur un plus long terme, les coûts médicaux liés aux pathologies en relation avec une alimentation trop chargée en additifs chimiques. On le comprend, l'industrie agro-alimentaire a un coût de revient "réel" bien supérieur aux prix des produits finis que nous payons à la caisse.


La révolution des aliments verts fait cause commune avec l'environnement

La Spiruline produite à la ferme Earthrise ne provoque pas de pollution, ne participe pas à l'érosion des sols, ne contamine pas l'eau des nappes phréatiques et enfin ne provoque pas la destruction des forêts. La Spiruline Earthrise est cultivée sans pesticides, ni herbicides. Durant le process de récolte et de séchage, aucun agent de conservation, ni aucun additif n'est utilisé. Chaque lot est testé pour une quarantaine de contaminants, afin d'assurer au consommateur final un produit d'une qualité totale.


Protection des sols

En raison de sa teneur en protéines végétales (60%) et de son taux de croissance rapide, la Spiruline produit 20 fois plus de protéines à l'hectare que le soja, et 200 fois plus que le bœuf. De plus, la culture de la Spiruline ne nécessite pas l'utilisation de sols fertiles mais seulement de bassins de quelques centimètres de profondeur (aquaculture). Il a été calculé que la production d'un kilo de protéines de blé occasionnait la destruction de 22 kilos de sol fertile; de même, la production d'un kilo de protéines de bœuf conduirait à la perte de 145 kilos de sol fertile. La Spiruline produit davantage de protéines sans entraîner d'érosion des terres arables.


L'aquaculture utilise peu d'eau !

Bien que la Spiruline pousse dans l'eau, elle exige beaucoup moins d'eau par kilo de protéines produites que n'importe quel autre aliment (végétal ou animal). A la ferme Earthrise, l'eau est recyclée dans les bassins après les opérations de filtrage et d'essorage. Si l'on considère d'autre part que les bassins de production sont revêtus d'un film de plastique étanche (qualité Food Grade), on peut estimer qu'une quantité infime d'eau va suinter vers le sol. En fait, les pertes significatives d'eau se font par évaporation. La protéine issue de la Spiruline consomme 1/3 du volume d'eau nécessaire à la protéine de soja, 1/5 de l'eau nécessaire à la protéine de blé, et seulement 2% de l'eau exigée par la protéine de bœuf ! A la ferme Earthrise, seulement 30 litres sont nécessaires pour produire 10 grammes de Spiruline (soit 20 tablettes). C'est en fait beaucoup moins que les 55 litres d'eau requis pour une demi-baguette de pain, les 245 litres pour un verre de lait, ou les 4900 litres pour... un hamburger !


La Spiruline est un grand pourvoyeur d'oxygène

Les forêts jouent un rôle important dans le stockage du gaz carbonique (C02). Les arbres sont les meilleurs végétaux pour fixer le carbone : de 1 jusqu'à 4 tonnes par an et par hectare. Mais la Spiruline est encore plus efficace: dans le désert californien, elle peut fixer jusqu'à 6,3 tonnes de carbone par ha/an; dans le même temps elle produira 16,8 tonnes d'oxygène (ha/an).


La réalité d'une éthique environnementale

Earthrise respecte aussi les pratiques écologiques adéquates pour toutes les autres fonctions de l'entreprise (conditionnement de la Spiruline, administration, etc.). Chaque année, la Spiruline Earthrise pousse dans des conditions mieux maîtrisées, tout en utilisant moins de ressources. La ferme adhère également aux principes du CERES, qui sont un ensemble de codes environnementaux très strictes dont les objectifs affirmés sont la protection de la biosphère, un emploi limité des ressources naturelles, la réduction des gaspillages, la conservation des énergies, en même temps que la production de produits ou de services d'excellente qualité pour le consommateur final.


Un espoir pour le futur

La Spiruline, tout comme les autres micro-algues comestibles, ont cette formidable capacité à produire une nourriture saine en abondance, sans pour autant gaspiller nos ressources naturelles. Plus la production de micro-algues se développera tout autour de la planète, et plus de nouvelles terres pourront revenir aux forêts. Et dans un même mouvement, nous apercevrons les premiers effets de la reforestation et d'un meilleur statut nutritionnel pour les plus déshérités.


Sources : from "Earthfood Spirulina" Robert Henrikson (4ème édition1997).


> Voir la gamme Spiruline de Californie

> Voir la gamme Spiruline du Tamil Nadu


> Voir les autres applications de la spiruline



Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Tous droits réservés © NATESIS 2016