Recevez notre Newsletter
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Espace Professionnels de Santé
Vous êtes un professionnel de santé
(médecin généraliste, homéopathe, pharmacien, kinésithérapeute, praticien,...)

Cliquez-ici pour accéder au formulaire

Les bienfaits de la Spiruline par R. Henrikson

Robert Henrikson est co-fondateur du plus grand site de production de Spiruline au monde, la "Earthrise Farms" en Californie, dont il a été directeur pendant près de 20 ans. La Spiruline est aujourd'hui la micro-algue la plus consommée sur tous les continents, notamment en raison de ses remarquables qualités nutritionnelles. Depuis l'époque où il installa ses premiers bassins de culture à la fin des années 70, Robert Henrikson consomme cette micro-algue quotidiennement et ne cesse d'en apprécier les bienfaits.


Question : Quelle idée principale sous-tend la culture de la Spiruline ?


Robert Henrikson : Il y a environ 20 ans, la petite équipe d'étudiants que nous formions alors eut une sorte de rêve fou : fournir par la culture de la Spiruline une nouvelle et puissante source alimentaire et un gisement de protéines pour lutter contre la faim et la famine dans le monde. Chaque jour, 40 000 enfants au monde meurent de malnutrition et des maladies qui en découlent. La Spiruline est composée à plus de 60 % de protéines de grande valeur et présente un rendement à l'hectare supérieur à tout autre aliment; de plus, sa culture n'exige pas la mobilisation de ressources naturelles importantes. A l'origine, cette micro-algue fascinante pousse dans les lacs alcalins et se contente, lorsqu'elle est cultivée, de terrains improductifs voire de surfaces désertiques, à condition de bénéficier d'un fort ensoleillement. Cette forme de vie qui existe depuis 3,5 milliards d'années sur notre planète, a la réputation d'avoir, grâce à la photosynthèse, enrichi l'atmosphère en oxygène et d'avoir ainsi préparé la voie à toutes les formes de vie qui viendront ensuite. La redécouverte de ce plancton végétal peut faire reverdir la terre dans les 20 prochaines années, elle peut régénérer la planète et contribuer au sauvetage des forêts tropicales.

Question : Pourquoi précisément la Spiruline ? Qu'a-t-elle de particulier ?


R. H. : Les modes de culture traditionnels épuisent de plus en plus les sols fertiles, utilisent et contaminent les faibles réserves d'eau pure, polluent l'environnement et transforment peu à peu les forêts tropicales et les terres à blé en désert. La production globale d'aliments et l'injustice du système de répartition sont à l'origine de la faim dans un monde où domine le superflu. Le mode "intenable" de production de notre nourriture représente sans doute le plus grand danger pour le maintien de l'équilibre de notre biosphère. Les aliments produits en utilisant des engrais chimiques et des pesticides n'ont souvent plus les qualités nutritionnelles requises; ils peuvent, à long terme, devenir nuisibles à notre santé et à notre système immunitaire, et être à l'origine de nombreuses maladies dites de civilisation. La santé de la planète et de l'être humain souffre donc d'un stress provoqué par les facteurs environnementaux. L'alimentation essentiellement carnée des nations industrialisées exige pour la production de 1 kg de protéines bovines, 193 m² de terre et 104 500 litres d'eau. Par contre pour produire 1 kg de Spiruline, 1 M2 de terre et 2508 litres d'eau seront suffisants. Autrement dit : à l'hectare et à l'année, le rendement en protéines est de 0,16 tonne pour la viande bovine, de 0,8 tonne pour le blé et de 50 tonnes pour la Spiruline ! De plus, la Spiruline peut s'enorgueillir de posséder un cocktail de principes actifs naturels, concentrés et très complexes : jusqu'à 70 % de protéines de très grande qualité incluant tous les acides aminés essentiels, une proportion extraordinairement importante de bêta-carotène (provitamine A), de vitamine B12 (important pour les végétariens) et de fer à double liaison, mais aussi une abondante quantité d'autres vitamines et minéraux, de la chlorophylle, et même de l'acide gamma-linolénique en quantité non négligeable. La Spiruline est assimilable à 95 %, alors que la viande ne l'est, en revanche, qu'à environ 20 %. Ses nutriments précieux sont facilement disponibles car les parois cellulaires sont constituées par un hydrate de carbone facile à digérer, ce qui est très important en cas d'alimentation carencée ou de sous-alimentation.

Question : Quels sont les effets de cette "centrale énergétique verte" ?


R. H. : Déjà les Aztèques, et plus récemment les populations du lac Tchad en Afrique (les Kanembous), connaissaient la Spiruline comme complément majeur de l'alimentation quotidienne : elle augmentait leur bien-être, leur vitalité et leurs performances. La micro-algue s'oppose aux phénomènes de carence alimentaire, fortifie le système immunitaire, purifie le corps et convient bien au jeûne. Des études menées pendant plusieurs années aux Etats-Unis et au Japon ont montré qu'une forte proportion de bêta-carotène était un moyen efficace de prévention de certaines maladies de civilisation : nous savons que le bêta-carotène est l'un des antioxydants les plus vigoureux dans la lutte contre les radicaux libres.

Question : Existe-t-il d'autres applications ?


R. H. : Oui, on soulignera le rôle que peut jouer la Spiruline dans l'atténuation des troubles secondaires dus au syndrome prémenstruel, dans la mesure où elle représente une source de nombreux nutriments extrêmement bénéfiques qui vont venir limiter les effets du syndrome (complexe du groupe B, magnésium, bêta-carotène, AGL,…). Pendant la période des règles, la Spiruline va aussi constituer un apport très précieux en fer. Chez les sportifs, la Spiruline représente un bon apport en protéines, mais aussi en fer et en acide gamma-linolénique. Dans un autre domaine, on rappellera que la micro-algue Spiruline est un aliment qui, consommé régulièrement, va contribuer à ralentir certains processus de vieillissement en raison de son haut niveau en bêta-carotène (propriétés antioxydantes). Pour tout le monde, après quelques jours de consommation de Spiruline (compter quand même une dizaine de jours), on notera une capacité d'attention accrue, une vitalité meilleure et même un certain sentiment de bien-être !

Question : Comment la Spiruline Earthrise est-elle cultivée ?


R. H. : La ferme de production qui occupe 50 personnes est située au sud de la Californie, dans le désert du Colorado (à l'est de l'Imperial Valley, dans le désert du Sonoran), loin de tout. Les précipitations annuelles sont extrêmement faibles et l'ensoleillement idéal pour ce type de culture [1]. La Spiruline pousse dans des bassins peu profonds, alimentés par l'eau très minéralisée venant du Colorado. Les installations sont éloignées de toute source de pollution. Bien entendu, il n'est procédé à aucun ajout de pesticides ou d'herbicides. Les mois d'avril à septembre sont particulièrement favorables à cette aquaculture car les températures sont comprises entre 40 et 50 °C. Dans ces conditions, les spirulines se multiplient particulièrement rapidement : elles fixent alors organiquement par photosynthèse les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments contenus dans l'eau pour former un aliment complexe, naturel, tout en dégageant de l'oxygène. A intervalle régulier les bassins sont agités à l'aide de roues à aube. Chaque bassin a une taille de 5 000 m², la surface totale de production est de 20 hectares.

Question : Et la récolte ?


R. H. : On commence par séparer les algues de l'eau à l'aide de fins tamis spéciaux, de façon à ne conserver qu'une épaisse pâte verte. En quelques secondes seulement, la Spiruline est séchée à température contrôlée par pulvérisations successives afin de préserver tous les constituants fragiles (système du Spray-drying+). Un fois séchée, la poudre est soit immédiatement conditionnée sous atmosphère restreinte, soit pressée lentement et à froid pour obtenir des tablettes (comprimés). A la sortie du bassin, la Spiruline a un goût douceâtre alors que la poudre prête à l'emploi rappelle la saveur caractéristique des algues. La plupart des personnes trouvent que la Spiruline a une agréable saveur de noix. Environ 450 tonnes sont récoltées par an à Earthrise Farms, (la production mondiale est de l'ordre de 3500 tonnes). Après la récolte, l'eau est recyclée et seule la partie perdue par évaporation est rajoutée.

Question : Qui contrôle la culture ?


R. H. : La Spiruline produite à Earthrise Farms est soumise aux contrôles de qualité très stricts des autorités sanitaires US et californiennes. On recherche 60 polluants environnementaux différents dans chaque lot. A l'heure actuelle, aucune impureté n'a été détectée. De plus, chaque lot subit encore 18 contrôles de qualité différents et ne peut être commercialisé qu'après avoir été certifié conforme par le service Qualité.

Question : Comment la distribution est-elle organisée ?


R. H. : Dans notre département commercial situé près de Los Angeles, 27 personnes sont employées à la distribution en Amérique du Nord (USA et Canada) mais aussi dans le monde entier par le biais de entreprises partenaires situées dans plus de 30 pays en Amérique du Sud, en Europe ou en Asie. Aux Etats-Unis, la vente se fait surtout en boutiques de produits naturels ou en magasins spécialisés. Etant donné que nous vivons à une époque accélérée où tout va plus vite, mais aussi propice à générer du stress, la Spiruline a la réputation d'être un aliment sain, facile à consommer, et il est avéré que les gens se sentent mieux et en meilleure santé ensuite.

Question : La Spiruline n'existe-t-elle que sous forme de poudre ou de comprimé ?


R. H. : Non, absolument pas. La poudre peut être facilement mélangée à d'autres aliments, et c'est ainsi que sont nés les cakes à la Spiruline, les gaufres, les pâtes, les gâteaux secs et les jus : une palette de produits "Green magic". En Suisse et au Japon, il existe depuis longtemps du pain à la Spiruline.

Question : Dans quels autres pays cultive-t-on la Spiruline ?


R. H. : Il existe des centres de production un peu partout dans le monde, à des latitudes où le niveau annuel d'ensoleillement le permet : en Thaïlande, à Taiwan, à Hawaï, au Chili, pour ne citer que les principaux sites. La Spiruline Earthrise est commercialisée depuis le début des années 90 dans plusieurs pays européens, notamment l'Allemagne, le Royaume Uni ou l'Italie. Elle est disponible en France depuis le 1er janvier 2000 où elle est commercialisée par la société Natésis basée à Mérignac près de Bordeaux (05 56 47 36 78).




> Voir le site de la ferme Earthrise (Calipatria, Californie)

> Voir le temps qu'il fait aujourd'hui au dessus des bassins de spiruline (Calipatria)



[1] : Le contexte environnemental particulièrement idéal du désert californien (42 litres / m2 / an de précipitation) rend inutile le recours à l'utilisation de serres. Par comparaison, les précipitations enregistrées à Quito en Amérique latine sont de 1191 L / m2 /an. En Europe du sud, les précipitations restent également élevées, bien qu'à des niveaux plus faibles (Barcelone : 592 L / m2 / an de précipitations) - Sources : Météo France (Nov. 2006).

Références bibliographiques : "Saveurs & vertus de la Spiruline / Recettes et réflexions" de B. Sisso. 80 pages, 12 € Ed. mamaeditions Paris (mars 2001). Disponible Librairies, FNAC et chez Natésis sarl (voir catalogue). "Earth Food Spirulina" de Robert Henrikson, Ronore Enterprises, Inc., Laguna Beach, Californie, ISBN 0-9623111-0-3, 180 pages.



Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Tous droits réservés © NATESIS 2016