Pycnogenol et infertilité

Pycnogenol®, infertilité et dysfonction érectile :

Quelques études soulignent que le Pycnogenol® serait un actif efficace pour aider les couples confrontés à l’infertilité et les personnes souffrant de dysfonctionnement érectile et/ou d’infertilité.


Définition, prévalence, causes

 

La dysfonction érectile (ou trouble de l’érection) est « l’incapacité d’un homme à obtenir ou maintenir une érection pénienne suffisante pour permettre des rapports sexuels satisfaisants » [1]. En France, près d’1 homme de plus de 40 sur 3 souffrirait d’insuffisance érectile légère ou modérée [2].

 

Les causes probables ou éventuelles sont nombreuses, en voici quelques-unes : causes psychologiques, fatigue, stress, anxiété, troubles du sommeil, mauvais état général, diabète sucré, tabac, alcool, drogue... [3].

 

D’après l'INPES, le tabac multiplierait par 1,3 à 1,7 le risque de dysfonction érectile et son arrêt pourrait améliorer la fonction érectile [4].

 

Le Pycnogenol® augmente le taux de NO (oxyde nitrique)

 

Afin d’évaluer l’importance des troubles érectiles, les chercheurs utilisent, entre autres, le score IIEF-5a (établi à partir d’un questionnaire) et mesurent le taux de d’oxyde nitrique (NO), principal médiateur de l’érection (les nerfs caverneux libèrent du NO qui déclenche la réponse érectile [5]). Il existerait une corrélation positive entre le Score IIEF-5 et le taux de NO [6].

 

Les résultats d’une étude menée sur 50 hommes souffrant de troubles de l'érection, ont révélé que la prise quotidienne de 120 mg de Pycnogenol® pendant 3 mois augmente le taux de NO et améliore significativement les fonctions sexuelles des personnes suivies [6].

 

ð Le Pycnogenol® améliorerait le taux de NO (oxyde nitrique), médiateur de l’érection.

 

 

Le Pycnogénol®, un actif prometteur contre l’infertilité

 

En 2002, le Docteur en Médecine Scott Roseff du centre " The Palm Beach Center for Reproductive Medicine" a démontré sur un petit groupe d’hommes hypofertiles (19 personnes), que la prise quotidienne de 200 mg de Pycnogenol® par voie orale pendant 90 jours améliore les paramètres du sperme : il a constaté une amélioration de 38 % de la morphologie des spermatozoïdes et une amélioration de 19 % du MBA (Mannose Bindind AsseyTM). Le MBAb teste la première étape de l’interaction complexe entre le spermatozoïde et l’ovule [7]. Le Pycnogenol® pourrait contribuer à améliorer la capacité du spermatozoïde à pénétrer et à féconder l’ovule.

 

ð Le Pycnogenol® pourrait offrir une réponse intéressante, naturelle et non invasive, aux personnes souffrant de troubles de la fertilité.

 

 

"Pycnogenol® + L-arginine aspartate" : le duo gagnant

 

Il est également intéressant de souligner que quelques recherches [8] ont démontré l’efficacité du Pycnogenol® en combinaison avec l’L-arginine aspartate chez les personnes souffrant de troubles érectiles.

 

D’après ces études, l’association "Pycnogenol® + L-arginine aspartate" permettrait ** [8] : d’améliorer la qualité du sperme, d’augmenter la concentration des spermatozoïdes, d’augmenter le pourcentage de spermatozoïdes mobiles et le pourcentage de spermatozoïdes ayant une morphologie normale, d’augmenter le volume du sperme, d’augmenter les taux de testostérone, d’augmenter le taux de  e-NOSc dans les spermatozoïdes, d’augmenter le score IIEF-5a, de restaurer les fonctions érectiles à la normale et de doubler la fréquence des rapports.

 

Parmi les recherches effectuées sur le mélange "Pycnogenol® + L-arginine aspartate", les travaux de Stanislav et Nikolova (2003) offrent des résultats très encourageants : 40 hommes souffrant de dysfonctionnements érectiles organiques ont été suivis pendant 3 mois :

¤ Durant les 3 mois, ils reçoivent une solution buvable de dipeptide arginyl aspartate (soit 1,7 g de                        L-arginine).

¤ Le 2ème mois, ils reçoivent en plus, 40 mg de Pycnogenol® deux fois par jour.

¤ Et enfin le 3ème mois, la dose de Pycnogenol® est portée à 120 mg (soit 40 mg 3  fois par jour).

Les résultats soulignent que la prise de "Pycnogenol® + L-arginine" a permis d’augmenter le nombre d’hommes ayant vu leur capacité sexuelle en partie restaurée (restauration à 80 %), et indiquent qu’à la fin du traitement, 92,5 % des hommes ont connu une érection normale [9].

 

Encore récemment (mai 2011), Aoki et son équipe ont démontré que la prise quotidienne pendant 8 semaines, d’une association de Pycnogenol® (60 mg), d’L-arginine (690 mg) et d’acide aspartique (552 mg) améliore le score IIEF-5a chez les personnes atteintes de dysfonctionnement érectile léger à modéré. Parmi les améliorations constatées, les scientifiques ont enregistré que les personnes (ayant reçu le mélange décrit ci-dessus) ont remarqué une amélioration satisfaisante de leur vie sexuelle [10].

 

ð L’association "Pycnogenol® + L-arginine aspartate" permettrait d’améliorer la qualité du sperme ainsi que les capacités sexuelles. Cette combinaison offrirait par conséquent, une solution intéressante pour les personnes souffrant d’infertilité ou de dysfonctionnement érectile.

 

 

a : Score IIEF-5 : International Index of Erectile Function

b : Le test MDA « permet de mesurer la capacité du spermatozoïde à se lier à l’alpha-D-mannose. Même si un MDA normale ne garantit pas la fécondation ou la fertilité, car il ne teste que la première étape de l’interaction complexe sperme/ovule, les données montrent qu’un MBA normale est corrélé à une fécondation normale in vitro » [2].

c : Les e-NOS sont des NO-synthases présentes dans les cellules endothéliales. Les NO-synthases sont des enzymes qui permettent de produire du NO à partir d’L-arginine. 

 

** les résultats indiqués ont été constatés par une ou plusieurs des études cités en [4].

 

[1] National Kidney & Urologic Diseases Information Clearinghouse (NKUDIC) A service of the National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK), National Institutes of Health (NIH).

[2] Giuliano F. & al.: Prévalence de l’insuffisance érectile en France : résultats d’une enquête épidémiologique menée auprès d’un échantillon représentatif de 1004 hommes. Progrès en urologie 2002, 12 : 260-267.

[3] Vulgaris Médical : www.vulgaris-medical.com

[4] INPES : Troubles de l’érection : l’arrêt du tabac est bénéfique. 2007 Actualités Tabac n° 74 - février 2007

[5] Mas M.: Molecular mechanisms of penile erection. Arch Esp Urol. 2010 Oct; 63(8):589-98.

[6] Muchovà J. & al: The effect of natural polyphenols (Extract from Pinus pinaster (Pycnogenol®) and Ginkgo biloba (EGB 761)) on the oxidative stress and erectile function in patients suffering from erectile dysfunction. 4th International Conference Vitamins 2004 Targeted Nutritional therapy, 2004 13-15.9.

[7] Roseff SJ.: Improvement in sperm quality and function with French maritime pine tree bark extract. J Reprod Med. 2002 Oct; 47(10):821-4.

[8] 5 études : Stanislavov R. & Nikolova V. 2003 - Nikolova V. & al. 2007 - Stanislavov R. & al. 2007 -  Stanislavov R. & al. 2008 - Stanislavov R. & al. 2009 - Ledda A. & al. 2010 

[9] Stanislavov R. & Nikolova V.: Treatment of erectile dysfunction with Pycnogenol® and L-arginine. J Sex Marital Ther. 2003 May-Jun; 29(3):207-13.

[10] Aoki H. & al.: Clinical Assessment of a Supplement of Pycnogenol® and l-arginine in Japanese Patients with Mild to Moderate Erectile Dysfunction. Phytother Res. 2011 May 27.

 

Newsletter
Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir nos actualités
Je m'abonne
Je me désabonne