Transit et Digestion

Les compléments alimentaires pour faciliter la digestion

Après l’ingestion, l’aliment parcourt un très long chemin au cours duquel il va subir de nombreuses transformations.

Il est transformé par des processus mécaniques et chimiques qui vont permettre à l’organisme d’utiliser et de stocker les nutriments et tout ce qui est essentiel à son bon fonctionnement, puis d’éliminer tout le reste.

Découvrez les compléments alimentaires pour la digestion, proposés sur notre boutique en ligne Natésis.

Selon un sondage Ifop, 48% des Français ont un trouble du système digestif.

En tant que mécanisme complexe, de nombreux facteurs peuvent influer sur la digestion. Il n’est pas rare de rencontrer occasionnellement des troubles digestifs.

Le système digestif est une mécanique bien huilée, mais fragile et sensible aux facteurs extérieurs. Les problèmes digestifs occasionnels sont assez courants.

Ils peuvent se traduire de plusieurs manières et s’ils reviennent trop régulièrement, il sera nécessaire de consulter un médecin afin de trouver la cause.

Reconnaître les troubles du système digestif

Parmi les troubles digestifs on retrouve les ballonnements, qui donnent l’impression que votre estomac est toujours plein, avec une sensation de lourdeur. C’est le trouble le plus fréquent et peut être causé par de très nombreux facteurs.

Un dérèglement dans la mécanique digestive peut également être responsable de hoquets et de brûlures d’estomac pendant ou après le repas.

Enfin, la digestion difficile peut se caractériser par des gaz, constipation ou encore diarrhée en dehors des moments de repas.

Heureusement, la plupart du temps, il est possible de soulager certains de ces troubles en identifiant leurs sources, en modifiant ses habitudes alimentaires et en donnant un petit coup de pouce à son estomac.

Quelles sont les causes de la mauvaise digestion ?

De nombreux facteurs peuvent perturber notre système digestif et rendre la digestion difficile.

Pour comprendre la réaction de l’organisme, il convient tout d’abord de déterminer le ou les déclencheurs des troubles intestinaux pour ensuite pouvoir agir.

La principale cause de la mauvaise digestion est que l’alimentation ne convient pas à l’estomac.

Contrairement à ce que l’on peut croire, il n’est pas seulement question de quantité de nourriture ingurgitée. Bien que ce soit un facteur important !

Un repas trop riche ou trop gras va perturber la mécanique digestive et causer des troubles. Il en va de même pour l’alcool, qui contrairement à la croyance populaire, va ralentir l’action du système digestif.

Un repas avalé trop rapidement, va également rendre difficile la digestion. Les aliments auront tendance à être moins mastiqués et ingérés trop rapidement, ce qui va demander beaucoup plus de travail à l’estomac.

Le stress a lui aussi un impact direct sur notre digestion. Lors d’un pic de stress notre organisme se prépare naturellement à s’adapter à la situation, et cela se traduit notamment par l’estomac noué, des ballonnements et parfois même des nausées.

Soumis à un stress constant, notre cerveau perd le contrôle et il n’est pas rare de faire face à des troubles intestinaux.

Découvrez quelques astuces pour aider votre système digestif.

Un déséquilibre dans la flore intestinale peut aussi être responsable de troubles du système digestif. Elle est aussi appelée microbiote intestinal et se compose de micro-organismes, qui contribuent au bon fonctionnement général de l’organisme.

La flore intestinale est indispensable et essentielle dans le processus de digestion, notamment en participant à la dégradation de certains résidus alimentaires et protéines. La flore intestinale participe également à l’assimilation de nutriments et la synthèse de certaines vitamines.

Enfin, si les troubles intestinaux ou de la digestion sont récurrents ou constants, ils peuvent cacher une maladie ou une intolérance à certains aliments, comme le lactose ou le gluten par exemple.

Comment faciliter la digestion ?

Le système digestion est une mécanique qui peut facilement être perturbée si l’on n’y prête pas suffisamment attention. Il existe de nombreuses idées reçues qui sont responsables de mauvaises habitudes. En modifiant légèrement son comportement alimentaire, il est possible de soulager le système digestif.

Boire de l’eau

L’eau est indispensable au bien-être général, il n’est donc pas surprenant qu’elle joue un rôle essentiel dans le processus de digestion.

Elle va notamment faciliter l’action des fibres et l’action du système digestif dans son ensemble.

Contrairement à ce que l’on pense, boire de l’eau pendant le repas ne dilue pas les sucs digestifs et ne ralentit pas leur travail. C’est même l’inverse, l’eau favorise le processus.

Mâcher suffisamment

La mastication est une étape primordiale du processus de digestion. Elle va venir faciliter le travail de l’estomac.

Ainsi, des aliments correctement mastiqués, vont faciliter et améliorer l’assimilation des aliments, l’estomac déployant moins d’énergie pour faire son travail.

Manger des fibres

Les fibres jouent un rôle essentiel pour lutter contre les troubles intestinaux en évitant la constipation et la diarrhée.

On distingue deux types de fibres :

  • Les fibres solubles qui vont aider à contrôler le taux de cholestérol, absorber les excès de gras et maintenir un taux de sucre stable.
  • Les fibres insolubles dont la principale fonction est de nettoyer les parois de l’intestin et ainsi faciliter le transit.

Manger à des heures régulières et au calme

Le système digestif aime la routine. Dans la mesure du possible, il faut que les repas soient pris à la même heure chaque jour et avec la même quantité de nourriture.

Le repas est le moment de faire une pause et de prendre le temps … Prendre le temps de mastiquer et d’avoir conscience de ce que l’on mange, tant au niveau des quantités que des saveurs.

Le stress est l’un des perturbateurs du système digestif. Manger dans le calme et en prenant le temps est indispensable pour éviter des ballonnements, des brûlures d’estomac, des gaz ou encore de faire de l’aérophagie.

Il faut prévoir au moins 20 minutes par repas.

Éviter de manger trop tard le soir

La nuit, la digestion ralentit. Il faudra donc plus de temps à l’organisme pour absorber les aliments. De plus, du fait de l’activité du système digestif, l’endormissement peut être plus difficile et le sommeil risque d’être perturbé.

De même, il n’est pas recommandé de faire la sieste après le repas. Cette dernière n’est pas bénéfique à la digestion. La position allongée va permettre aux sucs gastriques de remonter dans l’œsophage et causer des remontées acides.

Quels sont les remèdes naturels pour faciliter la digestion ?

Il n’est pas toujours facile de respecter ces quelques astuces, notamment en période de fêtes.

Heureusement, il existe des solutions naturelles pour faciliter la digestion et éviter les ballonnements qui peuvent se faire ressentir après un repas trop copieux.

Bien manger pour

mieux digérer

L’huile essentielle de menthe poivrée

Idéale contre la digestion difficile, l’huile essentielle de menthe poivrée peut se prendre après un repas. A raison de deux gouttes dans une cuillère de miel ou sur un comprimé neutre, elle va venir soutenir l’action du système digestif et limiter les ballonnements.

Les huiles essentielles, bien que naturelles, sont puissantes, des précautions sont à prendre lors de leur utilisation. Elles sont à proscrire pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.

Un verre d’eau chaude avec du citron

L’eau chaude avec du citron reste très efficace. Une tasse d’eau chaude avec un demi-citron pressé permet de stimuler la production de sucs gastriques et favoriser la digestion et limite les ballonnements.

Le citron est également riche en fibre et va ainsi faciliter le transit intestinal.

L’huile essentielle d’estragon

L’huile essentielle d’estragon est parfaite contre les ballonnements. Elle va stimuler l’action du foie et combattre la fermentation de certains aliments dans l’estomac.

Elle peut être utilisé en ingestion sur un comprimé neutre ou une cuillère miel ou en massage. Pour cela, il suffit d’appliquer deux gouttes d’huile essentielle sur le ventre et de massez délicatement en faisant des massages circulaires.

Les tisanes et infusions

De nombreuses tisanes et infusions pour favoriser la digestion sont disponibles dans le commerce.

De actifs sont efficaces pour lutter contre la digestion difficile et les ballonnements : menthe poivrée, fenouil, cannelle, gingembre, thym, verveine, etc.

Le bon réflexe à adopter : Une tasse après chaque repas, avec une rondelle de citron et une cuillère de miel.

Le Curcuma

Le curcuma est utilisé depuis plusieurs siècles dans la médecine chinoise et ayurvédiques pour ses nombreux bienfaits. Il est notamment reconnu pour favoriser la sécrétion de la vésicule biliaire et ainsi contribuer à stimuler la digestion.

Le curcuma peut être consommé sous forme de complément alimentaire, en gélule ou comprimé, ou en préparant une infusion à base de poudre de rhizome de Curcuma.

Le Curcuma tire ses propriétés de ses principes actifs, les curcuminoïdes.

Le sport

Le sport est indispensable pour rester en forme. Il va également agir sur le système digestif en activant et en soutenant son activité.

Lors de la pratique sportive, les muscles intestinaux se contractent. Ce sont ces contractions qui vont stimuler l’estomac et ainsi favoriser l’absorption et l’assimilation des aliments.

Cette action est plus importante lors de la sollicitation plus spécifique des muscles abdominaux.

De plus, le sport réduit le niveau de stress. Ce dernier étant néfaste pour le système digestif, le sport est favorable à son bon fonctionnement.