La Lettre d'Astrid, naturopathe - Printemps 2015


Astrid Heratchian

Naturopathe & Coach Minceur
Diplômée de Naturopathie (Cenatho Paris)
Auteur de "ABC de la Naturopathie" (Ed. Grancher - 336 p)


Le zoom du mois :
L'Huile de Krill,
                               un actif naturel pour booster votre cerveau
                               et soulager vos articulations !



Le Krill est un petit crustacé des mers froides ressemblant à une crevette.
Son huile, de composition unique (richesse exceptionnelle en Omégas 3, 6 et 9 Antioxydant), contribue à nourrir le cerveau et à soulager les articulations à l’approche des saisons froides et humides (automne/hiver).

 
                     

Que vous soyez étudiant, actif ou senior vous pouvez bénéficier des vertus bienfaisantes de l’huile de Krill : elle est notamment intéressante pour renforcer les capacités cérébrales, aussi et réduire les inflammations des articulions malmenées…
L’automne est la saison à privilégier pour démarrer une cure d’huile de Krill (et bénéficier de ses propriétés pendant tout l’hiver).

Richesse en Omégas 3 biodisponibles :
Comparée aux huiles de poissons, l’huile de Krill offrirait une meilleure biodisponibilité pour l’organisme (au niveau du cerveau plus particulièrement). Cette meilleure assimilation serait due à la présence d’omégas 3 liés à des phospholipides (association sous forme de triglycérides chez les poissons gras).

Métabolisée plus rapidement que l’huile de poissons, l’huile de krill présente également l’avantage de ne pas engendrer de reflux ou d’arrière-goûts.

Action sur le cerveau
L’huile de Krill contribue au bon fonctionnement du cerveau. En effet selon les études (1) (2), ses composants actifs Omégas 3 (EPA, DHA) permettent de faciliter les processus d’apprentissage tout en améliorant la capacité de concentration et la mémoire (étudiants / adultes). Ils participent également à l’amélioration de l’humeur (3), ce qui est appréciable pendant l’hiver et les courtes journées de luminosité et d’ensoleillement.

Action anti-inflammatoire sur les articulations
Reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, l’huile de krill a la capacité de réduire les symptômes arthritiques en un temps très court.
En 2007, une étude canadienne (4) démontre qu’une cure de 7 jours de 300 mg d’huile de krill diminue significativement les douleurs et les raideurs et améliore la mobilité articulaire des personnes atteintes d’arthrose et d’arthrite.
A noté également qu’en 2010, une étude suisse (5), révèle, chez l’animal, que comparée aux huiles de poissons, l’huile de krill présente une meilleure efficacité dans la diminution des gênes articulaires.

Quelle huile de krill choisir ?
Je vous conseille de choisir de préférence une marque d’huile de krill qui apporte des garanties en termes de qualité (huile ayant fait l’objet études scientifiques, pureté de l’huile …) et qui dispose d’un label environnemental tel que Friend of the Sea® ou MSC. Ces derniers garantissent une pêche respectueuse permettant au produit de s’inscrire dans une démarche de développement durable.

Conseils d’utilisation : l’huile de Krill se prend sous forme de cures. Il est conseillé de prendre une capsule de 500 mg par jour (de préférence le matin) avec un verre d’eau, pendant un mois.
À renouveler selon besoin et avis d’un professionnel de santé.


Contre-indications* : demandez l’avis de votre professionnel de santé en cas de prise simultanée de médicaments (notamment anticoagulants ou antiplaquettaires), en cas de grossesse ou d’allaitement. Déconseillé aux personnes allergiques à la crevette.

* Pour de plus amples informations, contacter le Laboratoire Natésis

En complément d’une cure d’huile de Krill et pour une optimisation des effets de ce nutriment dans l’organisme, il est conseillé de respecter quelques règles d’alimentation spécifiques :
Avoir une alimentation riche en antioxydants naturels comme les fruits (crus), les légumes et les crudités douces

Éviter les excitants du système nerveux qui fatiguent l’organisme sur la durée et favorisent les inflammations : café, thé noir, tabac, alcool
Consommer les matières grasses saturées en quantité raisonnable et les prendre de préférence en début de journée. Éviter leur prise après 17H.



(1) Wibrand K. & a l. : Enhanced cognitive function and antidepressant-like effects after krill oil supplementation in rats. Lipids health Dis. 2013 Jan 25;12(1):6
(2) Massreh W. : Evaluation of the effects of Neptune krill oil on adult attention deficit and hyperactivity disorder. Lipid technology 2008; 20 (5): 108-11
(3) Konagai C. &al. : Effects of krill oil containing n-3 polyunsaturated fatty acids in phospholipid form on human brain function : a randomized controlled trial in healthy elderly volunteers. Clin Interv Aging. 2013;8:1247-1257
(4) Deutsch L. : Evaluation of the effect of Neptune Krill Oil on chronic inflammation and athritic symtoms. J Am Coll Nutr. 2007 Feb;26(1):39-48
(5) Ierna M. & al. : Supplementation of diet with krill oil protects against experimental rheumatoid arthritis. BMC Musculoskelet Disord. 2010 Jun 29;11:136

Newsletter
Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir nos actualités
Je m'abonne
Je me désabonne