Les différentes espèces de Chlorella


Il existe de nombreuses espèces de Chlorella. Les scientifiques ont essayé de les classer, mais l’exercice ne s’avère pas facile car la classification dépend essentiellement des critères utilisés (physiologie, biochimie, ultra-structure...) pour différencier les chlorelles.


En 1999, Huss et son équipe sont arrivés à la conclusion qu’il existait seulement quatre espèces de Chlorella


- Chlorella vulgaris, 

- Chlorella lobophora

- Chlorella sorokiniana

- Chlorella kessleri (qui deviendra Parachlorella kessleri).


En 2005, en étudiant la structure des parois des quatre espèces, Yamamoto et son équipe démontrent que les Chlorellaceae se divisent en deux groupes soeurs : les Chlorella (C. vulgaris, C. lobophora, C. sorokiniana) et les Parachlorella (P. kessleri)

De fait, seules trois espèces de Chlorella existeraient.


Ainsi, la Chlorella pyrenoïdosa que l’on trouve dans le commerce n’existerait pas à proprement parlé. D’après les scientifiques, les cultures de Chorella pyrenoïdosa pourraient provenir de diverses espèces ou souches de Chlorella dont la Chlorella vulgaris.


La Chlorella Natésis appartient à la souche vulgaris

Consommée depuis fort longtemps par les Japonais, la Chlorella vulgaris a fait l’objet de nombreuses études (pas moins de 600 publications à ce jour) et continue toujours de susciter l’intérêt des chercheurs.








Newsletter
Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir nos actualités
Je m'abonne
Je me désabonne