Les Bienfaits du Zinc

Le Zinc, incontournable pour l’immunité

Quels sont les bienfaits du zinc ?

Le zinc est un oligo-élément au même titre que le cuivre et le magnésium. Il est naturellement présent à l’état de trace dans le corps humain, réparti pour 60 % dans les muscles et 30 % dans les os.

Le zinc joue un rôle essentiel au maintien de notre bonne santé. Il est nécessaire, entre autres, au métabolisme des acides nucléiques, à la synthèse protéique, au métabolisme des acides gras polyinsaturés, à la constitution d’enzymes et à la synthèse des prostaglandines. Ses vertus sont multiples.

La consommation de zinc contribue notamment au renforcement de l’immunité et à l’amélioration de problèmes dermatologiques, tels que l’acné.

En cas de carence en zinc, notre santé peut se détériorer : c’est pourquoi il est important de veiller à l’intégrer dans nos repas.

Le zinc est présent dans de nombreuses matières animales telles que la viande, les fruits de mer, les abats, le fromage, les huîtres, les œufs, mais également les céréales, les légumineuses et les noix

Bienfaits du zinc : dans quels aliments en trouve-t-on le plus ?

Que votre régime soit végétarien ou strictement végan, il existe suffisamment d’aliments d’origine non animale pourvus en zinc. Cependant, il ne suffit pas de consommer du zinc, encore faut-il qu’il soit bien absorbé par votre corps.

Les céréales complètes étant difficiles à digérer pour l’intestin, pensez à consommer plutôt du germe de blé, des graines de sésame, des champignons shiitaké et des légumineuses comme les pois chiches.

Afin d’éviter une éventuelle carence en zinc, et en particulier si vous suivez un régime pauvre en protéines animales (végétarien ou végétarien), les compléments alimentaires pourrons vous assurer un apport suffisant en zinc.

En général, la quantité en zinc recommandé est de 12 mg pour un homme et de 10 mg pour une femme, les besoins passant à 14 mg pour une femme enceinte.

A tout âge, il est essentiel d’éviter toute déficience, car elle peut entraîner des dysfonctionnements graves au niveau de la santé chez l’enfant comme chez l’adulte.

C’est pourquoi il faut veiller à avoir un régime alimentaire riche en oligo-éléments, gage d’une santé optimale au quotidien.

La prise de compléments alimentaires, sous forme de cure, peut contribuer à vous assurer un apport optimal journalier.

Le zinc peut aussi être associé à d’autres suppléments vitaminiques tels que les vitamines B6, C ou D.

Quels sont les symptômes d’un déficit ou une carence en zinc ?

La carence légère en zinc est plutôt courante. Elle se rencontre essentiellement chez les femmes, les adolescents, les enfants et les séniors.

Une carence en zinc peut s’observer chez les diabétiques, les personnes souffrant de diarrhée sévère, de syndromes de malabsorption, de troubles rénaux, de cirrhose hépatique ou encore d’alcoolisme.

Comment peut-on savoir si nous manquons de zinc dans notre organisme ?

Outre une consultation médicale suivie d’une prise de sang, certains signes avant-coureurs peuvent vous alerter.

Si vous observez une dégradation de l’aspect de votre peau telles qu’une sécheresse il est possible que vous manquiez de zinc. De même, si vos ongles sont cassants ou vos cheveux semblent fragilisés, vous devriez tirer la sonnette d’alarme.

Si vous tombez malades fréquemment ou que vous souffrez d’agueusie, il est possible que vous ayez un déficit ou une carence en zinc.

Cure de compléments alimentaire au Zinc

Bienfaits du zinc : un allié hors pair de votre système immunitaire

Le zinc est un oligo-élément crucial au maintien de votre système immunitaire.

Le zinc, en prise orale, aide à traiter les symptômes du rhume chez les adultes.

Le zinc est anti-infectieux : il augmente la production des lymphocytes T et permet leur activation. Il intervient également dans la synthèse des prostaglandines anti-inflammatoires.

La majorité des essais cliniques montrent une diminution significative de la durée des symptômes du rhume suite à la prise de zinc. Concernant un possible effet préventif du zinc, les études sont partagées.

À noter que contrairement à certaines affirmations, il n’y a pas de preuves solides pour soutenir l’utilisation du zinc contre la covid-19.

Le zinc protège l’organisme

Bienfaits du zinc : maintien d’une bonne vision

La mélamine ne fortifie pas la vue, elle intervient juste dans la couleur des iris (plus il y a de mélanine, et plus la couleur des yeux est foncée).

Le zinc est un oligo-élément antioxydant présent en forte concentration dans les tissus oculaires et plus particulièrement dans la rétine. Il joue un rôle essentiel dans le maintien d’une vision normale. Une carence en zinc peut conduire à plusieurs symptômes oculaires.

La prise de zinc, en particulier en association avec des vitamines antioxydantes, semble ralentir la progression de la DMLA.

L’étude AREDS menée sur plus de 3600 personnes suivies pendant un peu plus de 6 ans a mis en évidence, que chez les personnes ayant un risque élevé de développer une DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), la consommation de fortes doses de zinc pouvait diminuer de 25 % le risque de développer la maladie.

Dans cette étude, le dosage en zinc était de 80 mg par jour, soit une dose 8 fois plus élevée que les valeurs notionnelles recommandées (VNR) qui sont de 10 mg. Sauf avis médical, un tel dosage en zinc n’est donc pas recommandé, et il reste plus prudent de suivre les VNR (10 mg). Pour l’étude AREDS 2, le dosage en zinc a été abaissé à 25 mg. Cette réduction de la dose de zinc, ainsi que l’élimination du β-carotène, n’a pas eu d’effet statistiquement significatif sur la progression de la DMLA avancée.

Des études de population à grande échelle suggèrent qu’une augmentation de l’apport alimentaire en zinc pourrait réduire le risque de développer une DMLA.

 

Bienfaits du zinc : l’allié des cheveux et de la peau

Qui ne rêve pas d’avoir un teint net et de beaux cheveux en parfaite santé ? Cet objectif est tout à fait atteignable grâce à des compléments alimentaires de zinc sous forme de gélules. En consommant régulièrement des compléments alimentaires à base de zinc, vous contribuerez à maintenir une peau d’apparence saine.

Le zinc contribue à réduire les symptômes de l’acné.

Les personnes atteintes d’acné semblent avoir des niveaux de zinc plus faibles dans le sérum et la peau. Une méta-analyse suggère que la prise de sulfate de zinc ou de gluconate de zinc peut améliorer légèrement l’acné par rapport au placebo.

Le zinc joue aussi un rôle important dans la croissance et la vitalité des cheveux et des ongles. Essentiel à la fabrication de la kératine, le zinc renforce les cheveux abîmés. Il favorise l’incorporation des acides aminés soufrés dans les cheveux et contribue à la croissance du cheveu en bloquant l’activité de la 5-alpha-réductase, une enzyme responsable de la chute des cheveux dans l’alopécie androgénique.

Le zinc limite aussi le phénomène des cheveux gras de deux manières :

  • Il inhibe la 5-alpha-réductase ce qui conduit à une diminution de la stimulation des glandes sébacées, entraînant alors une diminution de la production de sébum.
  • Le zinc est un antifongique qui limite la multiplication des bactéries Malassezia qui se développent de façon importante lorsque la quantité de sébum sur le cuir chevelu est élevée (thèse).

Une cure de zinc sera extrêmement profitable à vos cheveux comme à vos ongles qui deviendront plus résistants et plus robustes.

Il est possible de combiner votre cure de zinc avec la prise de la spiruline, car ces deux éléments sont connus pour leur action bénéfique sur les cheveux.

Le ralentissement du vieillissement par le biais du zinc

Le vieillissement cellulaire s’opère lorsque les radicaux libres prolifèrent dans le corps. Les radicaux libres, s’attaquent à nos cellules. Ils sont responsables de  la sénescence, et sont impliqués dans l’apparition de certaines maladies dégénératives et de certains cancers.

La consommation régulière de compléments alimentaires à base de zinc, vous permettra de renforcer automatiquement votre corps et vous le protègerez efficacement contre différents types d’agressions.

Retrouver vitalité personne agée

Une aide au contrôle de la glycémie

Le zinc en prise orale pourrait améliorer légèrement le contrôle glycémique chez certains patients. Une méta-analyse de 12 études cliniques chez des patients diabétiques a montré que la prise de suppléments de zinc réduisait la glycémie à jeun par rapport au contrôle. Cependant le zinc semblerait ne pas avoir de bénéfice sur les personnes vivants dans l’hémisphère occidental.

Un enrichissement du régime alimentaire avec des aliments riches en zinc, tels que les poissons gras, les œufs, les noix, les céréales ou, alternativement, l’utilisation de compléments alimentaires de zinc pourrait être utile pour se maintenir en bonne santé.

Des effets positifs sur le cerveau grâce au zinc

Le zinc intervient dans les fonctions cognitives. De récentes recherches soulignent que le zinc jouerait un rôle majeur dans la formation des dépôts de peptides bêta-amyloïdes impliqués dans la maladie d’Alzheimer.

Bienfaits du zinc : pallier l’autisme

En 2013, des scientifiques japonais ont mis en relief un lien entre l’autisme et déficit en zinc. En effet, c’est en scrutant le cuir chevelu de 1967 enfants autistes âgés de 0 et 15 ans qu’ils ont réussi à faire le rapprochement. L’absence de zinc pendant la croissance de l’enfant semble être un terrain propice au développement de cette affection. À noter que le zinc aurait aussi des effets bénéfiques sur les enfants hyperactifs.

Ces données offrent de beaux espoirs, mais demandent à être confirmées par plus de preuves scientifiques.