Bienfaits de la lutéine

Prévenir la DMLA avec un complément alimentaire, c’est possible !

Les vertus et bienfaits de la lutéine

Connue pour améliorer les performances visuelles, la lutéine limite la fatigue oculaire, prévient le risque de DMLA et de cataracte et en limite la progression. Xanthophylle de la famille des caroténoïdes, elle est essentiellement présente dans les légumes verts.

On la retrouve de façon plus concentrée dans la fleur de Marigold (Tagetes Erecta).

Dans le corps humain, la lutéine se concentre dans la rétine et le cristallin. Elle détient des effets protecteurs et la préserve. Avec la zéaxanthine, elle est l’un des principaux constituants du pigment maculaire de la macula.

 

Parce qu’elle n’est pas produite par l’organisme, le seul moyen de la consommer reste donc les apports alimentaires. Seulement, la population des pays industrialisés ingère en moyenne 1 à 2 mg/jour, lorsqu’il est conseillé d’en consommer 6 à 10 mg/jour pour en observer les bénéfices.

Ainsi, la lutéine se présente comme un complément alimentaire idéal, d’ailleurs recommandé depuis juin 2002 par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (aujourd’hui ANSES).

Le rôle de la lutéine dans le fonctionnement de l’oeil

Le rôle du pigment maculaire

Nos yeux nous permettent de voir selon un processus bien précis. Les objets émettent des rayons lumineux qui traversent la cornée, lhumeur aqueuse, puis le cristallin. Ce dernier les fait converger vers la rétine, où ils sont captés par les cellules photoréceptrices chargées de les transformer en influx nerveux. Le nerf optique conduit les influx nerveux au cerveau qui les analyse et les retranscrit en image.

Dans la rétine, il existe une zone, appelée macula, où lacuité visuelle est maximale. La macula renferme le pigment maculaire, zone constituée principalement de lutéine et de zéaxanthine, deux xanthophylles non synthétisées par lorganisme, qui peuvent être fournies seulement par lalimentation. 

Le pigment maculaire préserve la rétine grâce à deux mécanismes : il filtre les ondes lumineuses potentiellement dangereuses pour les photorécepteurs et son action antioxydante protège la rétine contre le stress oxydatif.

Le rôle de la lutéine pour les yeux

Labsorption de la lumière génère des radicaux libres qui participent au vieillissement oculaire. La lutéine protège la rétine et le cristallin en filtrant la lumière bleue nocive et en neutralisant les espèces réactives pro-oxydantes qui peuvent les endommager.

La lutéine, la zéaxanthine et lastaxanthine aident à protéger les cellules épithéliales de la lentille contre les attaques des UVB.

Vous tourner vers la lutéine,

c’est contribuer à votre bonne vision.

Se supplémenter en lutéine, quelle utilité ?

Améliorer la vision

Daprès certaines recherches, consommer davantage de la lutéine pourrait améliorer les performances visuelles comme lacuité, les contrastes chromatiques, linconfort lié à l’éblouissement ou en faible éclairage, ainsi que la fatigue visuelle chez les personnes sans pathologie oculaire.

En 2008, Stringham et Hammond établissent que la consommation de 10 mg/jour de lutéine FloraGLO®et de 2 mg/jour de zéaxanthine pendant 6 mois augmente la densité optique du pigment maculaire ainsi que les performances visuelles en situation d’éblouissement chez la plupart des sujets.

 

 

En 2009, une étude de luniversité de Pékin démontre que la consommation de ce complément alimentaire augmente les performances visuelles des personnes exposées sur le long terme à la lumière des écrans dordinateur. Sur 3 mois, les chercheurs ont observé une amélioration de la sensibilité aux contrastes avec des doses de 6 et 12 mg/jour et une tendance à lamélioration de lacuité visuelle chez les personnes supplémentées avec 12 mg/jour.

Selon une étude de 2011, la prise de 6 mg/jour de lutéine pendant 1 an, pourrait améliorer la sensibilité aux contrastes et la sensibilité rétinienne.

 En janvier 2013, dans leur étude menée sur 120 personnes suivies pendant 1 an, des chercheurs asiatiques démontrent que la supplémentation de 20 mg/jour améliore la sensibilité aux contrastes et à l’éblouissement en conditions de faible luminosité. Ils constatent également une amélioration significative de la vision lors de la conduite.

La prise de lutéine est donc particulièrement intéressante pour le travail sur ordinateur, la conduite de nuit, et les activités en condition de faible éclairage.

Réduire le risque de DMLA et sa progression

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) est une destruction progressive des cellules de la macula. La DMLA peut entraîner la perte de vue centrale et constitue la première cause de handicap visuel chez les plus de 60 ans dans les pays industrialisés.

Avec l’âge, le tabac ou lobésité, les taux de pigments maculaires tendent à diminuer. Les chercheurs ont observé que les personnes atteintes de DMLA présentent des niveaux plus bas en pigments maculaires que les autres. Ils ont aussi noté quune faible densité optique du pigment maculaire pouvait être associée à une possibilité accrue de développer ou faire progresser une DMLA.

En 1981, Nussbaum et son équipe ont pu déterminer, localiser et comprendre le rôle du pigment jaune de la macula. Ils suggèrent le possible rôle des xanthophylles dans les maculopathies. Par la suite, le rôle protecteur de la lutéine (seule ou associée à dautres nutriments) en prévention de la DMLA est confirmé.

Ainsi, se supplémenter en lutéine avec ou sans zéaxanthine augmente non seulement leur concentration respective sérique ou plasmique, mais aussi la DOPM. 

Parmi les recherches de grande ampleur figurent trois études quil est intéressant de citer :

  • L’étude AREDS (Age-Related Eye Disease Study – 2004), menée sur plus de 3600 participants suivis pendant 6 ans. Ces travaux ont démontré que la supplémentation en antioxydants dont la lutéine FloraGLO® et la zéaxanthine réduit le risque de DMLA humide, datrophie du tissu de la macula et de druses.
  • L’étude de Tan et ses collègues de 2008, menée sur plus de 2400 personnes suivies sur 10 ans confirme lintérêt de la lutéine et la zéaxanthine dans la diminution de la possibilité de DMLA chez les personnes en consommant le plus, et confirme la diminution de druses légères et réticulaires chez certains sujets.
  • L’étude AREDS 2, terminée fin 2012, réalisée sur 4000 personnes suivies entre 5 et 6 ans : lajout de lutéine (10 mg) et de zéaxanthine (2 mg) à la formule de base na pas réduit davantage le risque de progression de la DMLA avancée. On en retient que la supplémentation en lutéine + zéaxanthine sans carotène se révèle plus efficace que la prise de carotène seul. Les deux caroténoïdes semblent très efficients couplés.

De nombreuses études démontrent l’efficacité de la lutéine.

 

Concernant les seules performances visuelles des personnes atteintes de DMLA, un certain nombre d’études soulignent les bénéfices de la prise de lutéine (seule ou combinée à dautres nutriments).

Elle contribue à lamélioration des fonctions visuelles comme lacuité visuelle, les sensibilités aux contrastes et le temps de récupération après éblouissement.

Parmi ces travaux, l’étude LAST (Lutein Antioxidant Supplementation Trial – 2004), donne des résultats prometteurs.

 

 

 

Menée pendant 1 an sur 90 personnes atteintes de DMLA atrophique et recevant soit un placebo, soit 10 mg/jour de lutéine FloraGLO®, soit 10 mg/jour de lutéine FloraGLO® + dautres nutriments, cette étude démontre entre autres, que 10 mg de Lutéine FloraGLO® :

  • Augmente de 36 % la DOPM
  • Améliore lacuité visuelle
  • Améliore la sensibilité aux contrastes

Les nombreuses études scientifiques menées sur le sujet démontrent clairement que se supplémenter en lutéine diminue le risque de développer une DMLA.

 

Réduire le risque de cataracte et sa progression

La cataracte est due à une opacification progressive du cristallin, ce qui entraîne une baisse de la vue.

Un certain nombre de recherches soulignent les bénéfices des deux caroténoïdes en prévention et même en traitement de la pathologie, soit :

 

  • Quune concentration plasmatique élevée en lutéine et zéaxanthine est associée à une diminution du risque de cataracte nucléaire liée à l’âge chez les personnes âgées.

  • Quil existe une corrélation inverse entre consommation élevée en lutéine et zéaxanthine sous forme daliments ou de compléments alimentaires, et la prévalence de la cataracte nucléaire (forme la plus fréquente). En 2008, une étude démontre, sur plus de 35000 femmes suivies sur 10 ans, que celles qui consomment des aliments ou des suppléments riches en vitamine E, lutéine et zéaxanthine ont moins de risque d’être atteintes.
  • Que les patients atteints de cataracte ont tendance à être déficients en certains nutriments comme la lutéine et la zéaxanthine et quune carence en ces deux caroténoïdes induit le développement de lopacification du cristallin typique de la cataracte.

 

En 2013, les résultats dune méta-analyse incluant près de 42 000 personnes, soulignent que chaque augmentation dapport en lutéine et zéaxanthine de 0,3 mg /jour minimum est associée à une réduction de 3 % du risque de cataracte nucléaire, de 1 % celui de cataracte corticale, et de 3 % celui de cataracte sous-capsulaire postérieure. 

 

Concernant les performances visuelles, une étude espagnole de 2003 démontre chez un petit nombre de personnes suivies pendant 2 ans, que la consommation de fruits et légumes ou de compléments alimentaires riches en lutéine peut améliorer la vision.

 

 

Daprès les scientifiques, la lutéine et la zéaxanthine limitent le risque de cataracte sénile en protégeant la lentille contre le stress oxydatif ; celle-ci étant en réalité, une réaction de défense de la rétine pour limiter le stress oxydatif et ses propres dommages.

Les recherches menées sur le sujet démontrent, dans lensemble, que la lutéine et la zéaxanthine sont capables d’en prévenir le risque.

Concernant les performances visuelles des patients atteints de la pathologie, de plus amples études sont nécessaires pour pouvoir attester de lefficacité de ces deux caroténoïdes.

 

 

Prévenir les autres pathologies de l’oeil

Contre la rétinite pigmentaire

Des travaux scientifiques soulignent le potentiel de la lutéine dans la prévention et le traitement de la rétinite pigmentaire. La supplémentation en lutéine seule ou associée à la vitamine A pourrait augmenter le champ visuel et légèrement améliorer lacuité visuelle des personnes atteintes de cette maladie. Ces résultats demandent à être confirmés par de plus amples recherches.

Contre la rétinopathie diabétique


En prévenant le stress oxydatif, la lutéine pourrait être un actif intéressant pour les thérapies préventives et neuroprotectrices de la rétine. L
accumulation dAGEs (Advanced Glycation Endproducts) semble être un processus clé impliqué dans la rétinopathie diabétique. Daprès Sun et son équipe, la lutéine entre autres (issue de micro-algues dans l’étude), pourrait limiter les effets délétères des AGEs et par conséquent pourrait jouer un rôle positif dans le contrôle du développement du diabète. De plus amples recherches seraient bienvenues pour confirmer ces résultats encourageants.

Contre le glaucome


La lutéine pourrait présenter une solution pour les traitements
complexes du glaucome, mais trop peu d’études ont été réalisées pour recommander sa supplémentation dans ce cas.

À noter toutefois, quune étude berlinoise de 2013, démontre que les personnes atteintes de glaucome ont une plus faible teneur en pigment maculaire.

Comment utiliser ce complément alimentaire ?

Nous vous conseillons de suivre assidument les conseils de consommation du complément alimentaire à base de lutéine. Vous pouvez demander à nos experts ou votre médecin.

  • Adultes
    • Performances visuelles : 6 à 10 mg par jour
    • DMLA : 10 à 20 mg par jour
    • Cataracte : 6 à 10 mg par jour
  • Contre-indications et interactions

    Aucune contre-indication connue. Demander lavis dun professionnel de santé en cas de prise simultanée de médicaments.

  • Information complémentaire

    La lutéine est mieux absorbée en présence de graisses. Il est conseillé de prendre la lutéine et le carotène séparément, en laissant un intervalle de temps conséquent entre les deux prises. Pour de plus amples informations vous pouvez prendre conseil auprès dun professionnel de santé ou contacter NATÉSIS®.