Agenda & Evénements

mars 2016 : Une méta-analyse confirme l'efficacité des oméga-3 dans le traitement des troubles de la dépression majeure

En mars 2016, des chercheurs néerlandais ont étudié l'effet de la prise d'oméga-3 de type EPA et DHA chez les patients atteints de troubles dépressif majeures. Ils ont analysé 13 études pour un total de 1233 participants.

Leurs travaux ont montré que la prise d'oméga-3 de type EPA et DHA diminue les symptômes dépressifs chez les patients atteints de trouble de la dépression majeurs (différence moyenne normalisée = 0,398, P = 0,006).

Cette méta-analyse souligne également deux points intéressants :
- les bénéfices observés étaient plus importants avec les plus fortes doses en oméga-3 de type EPA
- les plus fortes réductions des symptômes ont été observées chez les personnes sous antidépresseurs

>> voir le résumé de l'étude (en anglais)

Référence bibliographique : Mocking RJ. & al.: Meta-analysis and meta-regression of omega-3 polyunsaturated fatty acid supplementation for major depressive disorder. Transl Psychiatry. 2016 Mar 15;6:e756. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26978738



janvier 2016 : une nouvelle étude met en évidence l'avantage du Pycnogenol® par rapport à la vigne rouge et aussi les bas de contention dans le traitement de l'insuffisance veineuse chronique (IVC)

L'étude avait pour but de comparer cliniquement sur 166 sujets, l'effet du Pycnogenol® (100 mg/jour) à celui d'Antistax® extrait de vigne rouge (2 x 360 mg/jour) et des bas de contention dans l'insuffisance veineuse chronique (IVC).
Au bout de 8 semaines, le Pycnogenol® a diminué de nombreux paramètres parmi lesquels : le taux de gonflement, la circonférence la cheville, l'induration (durcissement), les douleurs et les œdèmes.

>> voir le résumé de l'étude



septembre 2015 : la prise de spiruline ferait baisser le cholestérol selon une méta-analyse récente

Une méta-analyse vient de révéler l'effet d'une supplémentation de spiruline sur la concentration plasmatique en lipides.

Les données de 7 essais randomisés contrôlés ont montré un effet significatif de la supplémentation en spiruline dans :
1) la réduction des concentrations plasmatiques en cholestérol total (p <0,001), mauvais cholestérol (C-LDL) (p <0,001) et triglycérides (p <0,001)

2) l'augmentation du bon cholestérol (C-HDL) (p = 0,001). L'analyse a également montré que la baisse des taux plasmatique en cholestérol LDL, cholestérol total et triglycérides était indépendante de la dose de spiruline consommée.

Les chercheurs concluent que « cette méta-analyse a montré un effet significatif de la supplémentation en spiruline pour réduire les concentrations plasmatiques du cholestérol total, du C-LDL (mauvais cholestérol), et des triglycérides et élever ceux du C-HDL (bon cholestérol). »

[1] Serban MC. & al.: A systematic review and meta-analysis of the impact of Spirulina supplementation on plasma lipid concentrations. Clin Nutr. 2015 Sep 25.

>> accéder aux détails de l'étude



février 2015 : la prise de lutéine et zéaxanthine améliore les performances visuelles

L'effet d'un supplément à base de lutéine et zéaxanthine sur les performances visuelles a été testé pendant un an lors d'une étude randomisée en double aveugle versus placebo : les résultats sont très convaincants !

>> lire le résumé de l'étude



septembre 2014 : Spirulina : a luxury health food and panacea for malnutrition

Article du Guardian (UK) paru le 12 septembre rappelant l'intérêt de la Spiruline pour lutter contre certains aspects de la malnutrition et comme facteur d'émancipation des paysans dans les pays émergents ou en développement

>>lire l'article (anglais)



avril 2014 : En marge de la crise : émergence d'une frugalité choisie

La crise actuelle, d'une durée inégalée, a un impact fort sur le pouvoir d'achat des ménages, et les habitudes d'achats se modifient en conséquence. Dans ce contexte, le choix d'une consommation diminuée et mieux maîtrisée prend de l'ampleur. Chez certains consommateurs, cela passe par le choix d'une frugalité volontaire, en accord avec d'autres préoccupations dans l'air du temps comme le bien-être, l'attention portée aux autres et à l'environnement.

>> voir la récente étude du CREDOC / "Consommation et modes de vie" n° 266 (avril 2014)



mars 2014 : Spiruline & Sport, mise à jour de la synthèse sur les propriétés de la spiruline chez le sportif
 
La spiruline fait partie du quotidien de nombreux sportifs. Elle permet de diminuer les pertes liées à l'activité physique, de limiter la fatigue, d'améliorer l'endurance et de maintenir les performances sportives.

Natésis vient de mettre à jour la synthèse faisant le point sur le sujet. Facile à lire, ce document s'appuie uniquement sur des données scientifiques.     >> lire la synthèse Natésis Spiruline & Activités Sportives (MàJ 2014)



novembre 2013 : Intérêt d'une complémentation Spiruline pendant la période hivernale
 
Désormais Astrid Heratchian, naturopathe, viendra régulièrement donner son point de vue de praticienne de santé sur les principaux ingrédients contenus dans les produits de la gamme Natésis

>>  ce mois-ci, lire "La lettre d'Astrid" consacrée à la spiruline.



mai 2013 : Un apport d'1 g/jour de spiruline diminue les taux de triglycérides et de mauvais cholestérol
 
Des résultats encourageants d'une étude grecque sur la supplémentation en spiruline chez les personnes atteintes de dyslipidémie* viennent de paraître.

52 crétois dyslipidémiques âgés de 37 à 61 ans suivis en ambulatoire, ont consommé 1 g/jour de spiruline (Arthrospira platensis) pendant 3 mois. Avant et après les 3 mois de supplémentation, le profil lipidique complet des patients a été analysé :

>  la pression artérielle, le poids et l'indice de masse corporel sont restés presque inchangés,
>  le HDL (bon cholestérol) n'a pas été significativement augmenté (3,5 %),
>  par contre, le taux moyen de triglycérides, le LDL-cholestérol (mauvais cholestérol), le cholestérol total, le non-HDL-cholestérol et le rapport triglycérides/HDL ont été significativement diminué de 16,3% (p<0.0001), 10,1% (p<0.0001), 8,9% (p<0.0001), 10,8% (p<0.0001) et 11,5% (p=0.0006) respectivement.

Cette étude démontre qu'une faible dose de spiruline (1 g/jour) est capable de diminuer significativement plusieurs taux de lipides et notamment le taux de triglycérides. Ces résultats prometteurs demandent toutefois être confirmés par de plus amples recherches.
 
Source : Mazokopakis EE. & al: The hypolipidemic effects of Spirulina (Arthrospira platensis) supplementation in a Cretan population: a prospective study. J Sci Food Agric. 2013 Jun 10.
 
* dyslipidémie : anomalie qualitative ou quantitative d'un ou de plusieurs lipides plasmatiques : cholestérol total et ses fractions, HDL-cholestérol, LDL-cholestérol, triglycérides.



avril 2013 : Une étude menée par le CHI de Créteil (94) vient de mettre en évidence l'intérêt des oméga 3 dans la prévention de la DMLA

Publiée dans la revue Ophtalmolgy, cette étude porte sur la forme humide de la DMLA, c'est à dire la plus sévère. Il y est rapporté que la supplémentation orale en oméga 3 réduirait de 68% le risque de développer une DMLA de ce type.
Voir à ce sujet l'intéressante vidéo parue sur le site allodocteurs.fr qui montre en quelques minutes le rôle des oméga 3 dans la prévention de la maladie, ainsi que les recommandations du Professeur Eric Souied qui a dirigé cette étude.

>> voir la vidéo sur le rôle des oméga 3 dans la prévention de la DMLA

>> voir le résumé de l'étude (anglais)

Sources : Revue Ophtalmology / www.allodocteurs.fr / France 5



février 2013 : Potentiel antidiabétique de la spiruline confirmé grâce au rôle de la phycocyanine

Des chercheurs de l'Université de Pharmacie de Nanquin viennent de mettre en évidence l'activité antidiabétique de la phycocyanine issue de spiruline (Spirulina platensis).
La phycocyanine est un pigment que l'on ne retrouve que dans la spiruline et qui aurait de nombreux bénéfices.
L'administration de phycocyanine chez le rat a, entre autres bienfaits, diminué significativement le poids corporel, la glycémie à jeun, le taux de glucose sanguin (24h aléatoire), l'insuline sérique à jeun, les triglycérides et le cholestérol total dans le sérum et le foie. D'autre part, la tolérance au glucose (après administration de glucose) et la capacité antioxydante totale, ainsi que le glycogène dans le foie et le muscle, ont été améliorés.

Les chercheurs concluent que : «  L'effet antidiabétique de la phycocyanine est probablement dû à sa capacité à améliorer la sensibilité à l'insuline, la résistance à l'insuline des tissus cibles périphériques et la régulation du métabolisme gluco-lipidique. Par conséquent, la phycocyanine peut avoir une utilité clinique potentielle dans la lutte contre le diabète de type 2. »
 
>> Lire le résumé de l'étude (01 fév.13)



janvier 2013 :

Le nouveau Catalogue Natésis 2013 vient de sortir. Vous pouvez le consulter en ligne en cliquant ici
La version papier du catalogue sera disponible début février




septembre 2012 : Une nouvelle étude de l'EFSA évalue la sécurité  des oméga 3


L'EFSA a évalué la sécurité des acides gras Oméga 3 à longues chaînes et a conclu que l'apport quotidien supplémentaire de 5 g d'acides gras oméga-3 à longues chaînes ne comporte aucun risque de santé publique pour la population générale (y compris pour le risque d'hémorragies).


Le groupe sur les produits diététiques, la nutrition et les allergies a rendu son avis après avoir examiné les données sur les effets possibles pour la santé causés par une consommation excessive de ces acides gras.


Il a été constaté que la consommation de ces acides gras était largement inférieure à 5g par jour parmi la population européenne : les adultes en consomment en moyenne 400 à 500mg par jour, les enfants environ 320mg. Parmi les grands consommateurs de poissons gras ou les consommateurs de suppléments, les doses peuvent atteindre 2700mg par jour chez l'adulte et 600mg par jour chez l'enfant.


L'EFSA a réalisé plusieurs évaluations scientifiques d'allégations de santé liées aux bienfaits de ces acides gras. Le groupe NDA a estimé qu'il était nécessaire de consommer entre 2 et 4g d'EPA et de DHA par jour pour obtenir les effets allégués concernant la réduction de la pression sanguine et des niveaux de triglycérides, et qu'une consommation quotidienne de 250mg était suffisante pour le maintien d'une fonction cardiaque normale. Par ailleurs, dans ses travaux sur les valeurs nutritionnelles de référence, le groupe a conclu qu'un apport de 250mg par jour était recommandé pour le maintien de la bonne santé cardiovasculaire générale chez l'adulte et l'enfant en bonne santé.

(source : Polaris - Epax)



Vous trouverez ci après le lien du texte officiel de l'EFSA:  http://www.efsa.europa.eu/fr/press/news/120727.htm


Le produit Natésis OMEGASOURCE 120 CAPS apporte des 1500 mg d'acides gras à longues chaînes pour 3 capsules dont 450 mg d'EPA et 300 mg de DHA.





février 2012 : Une étude montre que le Pycnogenol améliore l'élasticité et l'hydratation de la peau
 
Une toute récente étude menée chez 20 femmes ménopausées par le Dr Jean Krutmann (Institut de Recherche de Leibniz, Düsseldorf, Allemagne) apporte une preuve moléculaire du bénéfice cutané d'une supplémentation en Pycnogenol.
L'étude montre qu'une supplémentation en Pycnogenol améliore l'élasticité cutanée de 25% et l'hydratation cutanée de 8%; elle réduit également les rides cutanée de 3% et augmente la douceur de la peau de 6% selon le Quotidien du Pharmacien.
Dans un communiqué de presse diffusé par la société Horphag qui commercialise le Pycnogenol depuis 25 ans, le Dr. Krutmann précise qu'à ce jour "le Pycnogenol est le seul supplément naturel connu pour stimuler l'acide hyaluronique de la peau humaine".

Source : Communiqué de presse de Horphag Research

Voir les points forts de l'étude Krutmann, Marini et coll.   en cliquant ici



septembre 2011 : Des mesures préventives face à la maladie d'Alzheimer
 
Tout commence début mars au CHU de Toulouse. L'étude porte sur la prévention des troubles de la mémoire de la personne âgée et a pour objectif de déterminer dans quelles mesures des actions multi-domaines peuvent prévenir le déclin cognitif. Pendant 33 mois, 1680 personnes âgées de 70 ans et plus, dans 13 villes françaises, seront soumises à un traitement particulier. Un premier groupe se verra prescrire la prise quotidienne d'oméga 3. Pour le deuxième groupe, il s'agira de pratiquer régulièrement exercices physiques (marche à pied), et de stimulation de la mémoire, tout en alliant une alimentation saine. Pour le dernier groupe, c'est l'association des deux mesures précédentes qui sera étudiée. Résultats prévus pour 2014.


Source : NUTRIFORM Magazine, n° 49 août-septembre 2011




juillet 2011 : Une nouvelle version du site alimentation.gouv.fr
 
Le Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire a tout récemment mise à jour son site consacré à l'actualité de l'alimentation au quotidien : alimentation.gouv.fr.
De nombreux thèmes ayant trait à l'alimentation y sont traités, des recettes de cuisine aux informations sur la sécurité alimentaire en passant par des conseils pour bien manger à destination des enfants. De nouvelles rubriques dont une concernant les alertes sanitaires sont également mises en ligne à disposition des internautes (source : agro-media.fr)

www.alimentation.gouv.fr




mai 2011 :  Lancement de la nouvelle Chlorella BIO Natésis



En provenance de Taïwan, elle est certifiée Naturland et bénéficie du logo Bio-Siegel.


3 formats disponibles : comprimés 500 mg, en 200 CP, 500 CP et 1000 CP


  


> en savoir plus sur la Chlorella Bio Natésis





mars 2011 :  Lancement de FLEXIL confort articulaire, 20 capsules / 20 jours



Les gênes articulaires sont source d'inconforts. Plus fréquentes avec l'âge, elles entraînent souvent des sensibilités, des raideurs et un manque de souplesse.


FLEXIL est un complément alimentaire qui soulage rapidement les articulations sensibles. Il est composé à 100% d'huile de Krill NKO, un actif d'origine naturel dont l'efficacité contre les gênes articulaires a été cliniquement démontrée.



> voir le produit





avril. 10 :  Lancement par Natésis d'un site Internet uniquement consacré à la Spiruline



Natésis lance le 6 avril un site entièrement consacré à la micro-algue Spiruline.


Vous y trouverez en un seul lieu toutes informations utiles sur les bienfaits de la spiruline, son intérêt comme complément alimentaire, et de façon générale tout ce qu'elle peut vous apporter dans votre vie quotidienne.


Ce site dédié sera mis à jour régulièrement (dernières études, informations scientifiques, etc...) et  s'enrichira au fil des semaines de nouveaux contenus.



>  www.spiruline.eu





oct. 09 :  Lancement de BIO Cranberry & Hibiscus®



BIO Cranberry® est une réponse efficace aux problèmes d'inconfort urinaire à répétition.


Cette nouvelle spécialité bio limite les gênes urinaires et prévient leurs récidives.


BIO Cranberry®est formulé à partir de 2 extraits à teneur garantie en principes actifs : l'extrait de Cranberry et l'extrait d'Hibiscus, deux ingrédients dont l'efficacité a été validée par de nombreuses études



> en savoir plus sur Bio Cranberry®





avril. 09 :  Lancement de BIO Affine®

Nouvelle spécialité minceur Bio à base de NeOpuntia® (actif bio breveté) et d'extrait de Thé Vert (extrait bio, standardisé en EGCG), deux actifs reconnus pour leur efficacité minceur.
BIO Affine® agit sur la capture et l'élimination des graisses et facilite la combustion des calories tout en favorisant l'amélioration des paramètres lipidiques.

> en savoir plus sur Bio Affine®



sept. 08 : Les nouveaux objectifs du PNNS

Dans le cadre du PNNS, la nutrition concerne aussi bien les apports (l'alimentation) que les dépenses énergétiques (l'activité physique). Neuf objectifs nutritionnels prioritaires ont été définis, complétés par 10 objectifs dits « spécifiques ».

> Lire les 9 objectifs nutritionnels prioritaires



juin 08 : Hypertension et diabète : le Pycnogenol peut-il réduire les risques ?

Le Pycnogenol pourrait diminuer les risques de troubles cardiaques chez les personnes atteintes à la fois de diabète de type 2 et d'hypertension, selon une étude américaine. Lire le résumé

Source : Pierre Lefrançois - PasseportSanté.net



avr. 08 : Bientôt disponible en librairie "100 réflexes BIO" de Emmanuelle Vibert et Hélène Binet / Leduc S. Editions.



A paraître début mai 2008







nov-07 : Prévention de l'ostéoporose > Les phyto-oestrogènes diminuent les risques



L'ostéoporose constitue un problème majeur de santé publique. L'impact de l'alimentation sur le métabolisme squelettique ouvre aujourd'hui la voie d'une véritable prévention nutritionnelle. Des chercheurs de l'INRA ont récemment mis en évidence l'intérêt d'une consommation d'aliments riches en phyto-estrogènes et son retentissement sur la masse osseuse (meilleure résistance à la fracture en fin de vie). Des expérimentations complémentaires sont actuellement en cours pour confirmer les effets des phyto-oestrogènes en prévention de l'ostéoporose.



Source : NUTRINOV (à partir d'une note de Marie Déniel, d'après un communiqué de presse de l'INRA du 10/10/2007)





août-07 : Des oméga 3 pour prévenir la maladie d'Alzheimer



tôt. C'est la conclusion d'une étude* menée pendant 9 mois, qui a mis en évidence le mécanismes d'action de la DHA sur la protection des grands neurones de substance grise. En effet, les oméga 3 facilitent et accélèrent les échanges neuronaux, augmentent l'apport en oxygène dans le cerveau et participent à la protection contre l'oxydation suspectée dans l'apparition de la maladie.



* Kim N green, coll Department of neurobiology and behaviour, University of California; The Journal of Neuroscience (avr. 2007)



Source : Nutri'Form Magazine n° 25 juillet-août 07





août-07 : Lien entre oméga 3 et hyperactivité des enfants (Nutri'form Magazine juillet 07)



Un essai clinique en double aveugle contre placebo vient de mettre en évidence que les oméga 3 et les oméga 6 améliorent les problèmes de comportement et d'apprentissage que rencontrent les enfants hyperactifs. Pendant l'étude, les parents ont évalué l'évolution de leur enfant, avec des améliorations allant de 50 % à 65 %.


Prochaines étapes : découvrir les mécanismes d'action et s'il existe un lien entre carence en acides gras et effet de la supplémentation.



(N Sinn, Journal of Development & behavioural Pediatrics, Vol 28, pp 82-91)





avril-07 : La fibromyalgie enfin reconnue (Le Monde du 25/04/07)



Extrait : Un rapport admet la réalité de cette affection associant fatigue et douleurs sans la considérer comme une maladie. Ceux qui en sont atteints se sont baptisés « les SDF de la santé ». Ils souffrent de la fibromyalgie, une affection qui se manifeste notamment par des douleurs musculaires diffuses et une fatigue intense mais ne s'accompagne d'aucune anomalie aux examens d'imagerie ou de biologie. Longtemps, la réalité de cette maladie dont l'origine est inconnue et qui touche généralement des personnes présentant des signes d'anxiété ou de dépression, a été niée. Dans le meilleur des cas, les troubles étaient considérés comme psychosomatiques. Ce n'est plus le cas à présent.



Article publié le 25 Avril 2007 Par Paul Benkimoun / Source : LE MONDE





avril-07 : Confirmation du rôle positif des oméga 3 sur l'humeur



Des chercheurs de l'université de Pittsburgh viennent de mettre en évidence que la consommation d'oméga 3 d'origine marine pourrait être associée à une augmentation du volume de la matière grise, là où le cerveau traite les émotions. Selon ces mêmes chercheurs américains, cela pourrait expliquer pourquoi ces acides gras semblent agir de façon positive sur l'humeur et le moral.





sept.-06 : Lancement du 2ème Plan National Nutrition Santé (PNNS) 2006-2010



> Site officiel du PNNS





déc.-06 : Fruits & Légumes, Poissons : ils sont protecteurs contre le risque de développer la maladie d'Alzheimer



Le risque de développer une forme de démence diminue de 30 % avec la consommation quotidienne de fruits et légumes, de 28 % avec celle hebdomadaire de poisson et de 55 % avec la consommation d'huiles riches en oméga 3. Ne pas consommer régulèrement ces aliments augmente le risque de démence de 63 % et celui de la maladie d'Alzheimer de 79 %.*



* 6ème journées Francophones de Nutrition - 29 nov. - 1er déc 2006 (Nice)



Source : Nutri'Form Magazine n° 21





Newsletter
Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir nos actualités
Je m'abonne
Je me désabonne